Du bon emploi du téléobjectif

Bien entendu, un fort téléobjectif permet de photographier des sujets éloignés, hors de votre portée. Le reporter au bord du stade ou bien le photographe animalier à l’affût illustrent cette pratique.

Mais le téléobjectif sert aussi à tout autre chose. Son angle de prise de vue est très étroit, il permet donc d’isoler un sujet, car l’image ainsi réalisée ne comprendra qu’une part réduite d’arrière-plan.

Cet effet est renforcé par la faible profondeur de champ : cet arrière-plan sera flou. On réalise ainsi de véritables “fonds”, l’idéal pour le portrait.

Le téléobjectif a des avantages appréciables pour le portrait. Il permet d’opérer de plus loin, ce qui permet de ne pas stresser le sujet. Mais cet éloignement permet aussi de placer plus facilement les dispositifs d’éclairage. De plus, comme on l’a vu, le fond de la scène passera davantage inaperçu ce qui est appréciable quand on n’a pas un fond de studio à sa disposition.

Voyez, dans l'illustration ci-dessus, comment le télé (en vert) vous permet d'exclure de votre photo tout ce qui se trouve dans la zone orange, en conservant la même taille pour votre sujet.